Wellccom Tho Canada

WELLCCOM THO CANADA

WELLCCOM THO CANADA (je sais, la photo est pas très artistique… Je ferais mieux la prochaine fois, promis !!)

Je suis assis sur un banc, au croisement de la rue Sherbrooke et de la rue Saint-Urbain, en train de mâchonner une pizza et de siroter un Pepsi. Pour la première fois, je me sens sereinement le bienvenue au Québec, accueilli par un banc (qui a d’ailleurs quelques progrès à faire dans la langue de Shakespeare…)

Pourtant ce banc n’est pas le premier à me souhaiter la bienvenue au pays des Cowboys Fringants… En effet, la plupart des commerçants qui ont remarqués mon accent français ou encore mon inexpérience totale avec leurs pièces à l’effigie de castors et autres caribous ont conclu la transaction par un chaleureux « Bienvenue à Montréal ! » toujours accompagné d’un sourire bienveillant.

Le problème, c’était qu’à ce moment-là, bien que réjouie par la sympathie des Montréalais, mon esprit restait inquiet de la perte de ma valise (prise par quelqu’un d’autre à l’aéroport), et du non fonctionnement de ma carte bleu. Il faut dire qu’il avait raison, cet esprit, de s’inquiéter ; l’avenir pour quelqu’un à 5 473,6 kilomètres de chez lui, sans affaire de rechange ni dollars, est pour le moins incertain…

Mais c’est du passé, j’ai récupéré ma valise, pu faire fonctionner ma carte dans la banque Desjardin (avec son hôtesse à l’accent tellement prononcé que la pauvre a dû répéter au moins 3 fois chaque phrase !) donc tout va bien. Je peux mâchonner ma pizza et siroter mon Pepsi au croisement de la rue Sherbrooke et de la rue Saint-Urbain l’esprit serein, en me laissant accueillir par un banc dans cette ville pleine de saveurs et de surprises.

Montréal, c’est un équilibre étonnant entre l’esprit de développement durable propre au Canada, une dynamique à toute épreuve soutenue par la mafia Italienne (ainsi que j’ai pu entendu dire), un soupçon de mégalomanie nord-américaine et enfin, l’exception culturelle Québécoise qui n’a rien à envier à celle de notre chère France. En me baladant au hasard des rues, j’ai croisé nombre de festivals de musique, de théâtres de rue, d’expositions d’arts divers, le tout animé par une envie de partage et de bonne humeur.

D’ailleurs, je vous laisse, j’ai rendez-vous Place Des Arts pour la projection gratuite de Hasta la Vista, un film flamand de Geoffrey Enthoven.

Au fait… Bienvenue sur mon blog ! 😉

Vue du Mont Royal

Vue du Mont Royal

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s