Rapport D’étape

Ça y est, j’ai dépassé depuis quelques jours déjà la moitié de mon séjour au pays des caribous. Il s’est passé beaucoup de choses en deux mois… Que je n’ai malheureusement pas pris le temps de rapporter ici. Mais ce n’est pas grave, ça me laissera plein de choses à raconter lors de mon retour en France !

En tout cas, je vais profiter de cette étape pour faire un petit constat… Je vais essayer de vous faire découvrire un peu plus Montréal à travers les choses que j’adore dans cette ville, et celles que j’aime moins… C’est parti !

À Montréal, j’aime…

Boire de l’eau n’importe où. Il y a en effet des fontaines d’eau potable à disposition un peu partout dans la ville (parcs, les musées)… On en trouve dans chaque recoin de l’ETS, mon école ; et c’est génial de pouvoir étancher sa soif entre deux cours au détour d’un couloir !

Le « Salut ! Ca va ? » des sympathiques hôtesses que ça soit à la banque, dans les super marchés, ou au Subway du coin. Très agréable !

Les écureuils. Ils sont mignons, ils sont partout ! J’adore les voir remonter dans les arbres à toute vitesse dès que tu t’approches. Leurs grands yeux noirs te suivent ensuite lentement, pour s’assurer que tu n’es pas un gros méchant… Puis ils replongent dans leur quête de bouffe ! Trop mimi giri ! (mon dieu que m’arrive-t-il…)

Les écrans de télés dans le métro. Rien de tel que d’écouter les dernières nouvelles en attendant la prochaine rame !

La dimension sociale. La ville se rapproche beaucoup des pays scandinaves en terme d’acceptation des différences sociales, ethniques, ou n’importe quoi d’autre. J’achète régulièrement l’Itinéraire, un journal dont les bénéfices aident des milliers de sans-abri chaque année. Une place en plein centre-ville leur a même dédiée. Ici, les lois pour le mariage homosexuel sont passées depuis longtemps, tout comme celles sur l’adoption. Ils ont du mal à comprendre le « retard français » en la matière. Vive le Québec !

Les portes des maisons sont toujours ouvertes. Les Québécois verrouillent rarement leur porte. Du coup on peut aller voir nos amis facilement, et inversement, on ne va pas descendre ouvrir aux nôtres, ils n’ont qu’à rentrer ! Cela est lié à la prochaine chose que j’aime :

C’est le pays des bisounours ! Notre appart est dans le coin le plus pauvre de Montréal, vraiment la zone. Et pourtant, tu y es parfaitement en sécurité. Les gangs règlent leurs affaires entre eux ailleurs, te laissant rentrer à 4h du mat sans jamais croiser un type louche.

Les longues rues droites. Ça, c’est vraiment pratique ! J’habite dans la banlieue, mon école est au centre-ville. Comment y aller à pied ? Facile, je sors de chez moi, je prends la première à gauche, je marche pendant 40 minutes droit devant, puis je tourne à droite, et je suis arrivé !! Pour les gens sans sens de l’orientation qui aiment se dégourdir les jambes comme moi, c’est très pratique.

Les bières. Le Québec est rempli de microbrasseries qui produisent des bières uniques et la plupart très bonnes. C’est tout à fait possible d’aller boire des bières produites au sous-sol même du bar qui nous abrite. Une fois qu’on a appris à apprécier leurs goûts particuliers, on en raffole !!

Les impros. Tous les lundis soir, match d’impro au café campus ! À Montréal s’affrontent de nombreuses ligues d’impro dans de nombreux bars et universités. Et c’est un régal !

Le québécois. Quand ça fait un ostie d’bout’ que tu jases avec tes chums, tu pognes des mots en tabarnak et c’est bin l’fun !

Tu mixes le québécois avec leur rap et du hockey et t’obtiens ça :

À Montréal, je n’aime pas :

Payer ! Ostie d’câlisse que ça m’agace de devoir calculer toute cette poutine de la facture… Déjà, tous les prix affichés sont hors taxes. Ensuite, tu dois parfois payer le service, mais tu ne sais jamais quand : au restau ? Oui. Enfin, sauf si c’est un fast food ! Dans les bars ? 1$ de plus par breuvage si servi au bar, 15% sinon. Ah, et aussi chez le coiffeur bien sûr… Et par-dessus tout ça, tu dois convertir en euros, te souvenirs des frais que ta banque applique selon si tu retires dans un ATM, dans un guichet d’une banque, ou si tu fais une avance de fond ; à moins que tu payes directement par carte ; et là tu dois savoir la différence entre une carte débit et une carte crédit, etc… Quel bordel ! Pour moi j’ai ma technique : je retire à la banque par tranche de 1000$ et je suis tranquille pour un bout !

Les feux de circulation. Ils sont placés comme en Angleterre et aux États-Unis de l’autre côté de la route. En tant que piétions, c’est ce feu pour voiture que tu dois regarder. Sauf si t’as un feu spécial qui est un compte à rebours. Ou une main qui clignote. Ou rien. Au début, on a franchement peur de traverser !

Les supermarchés. Il faut vraiment savoir où acheter quoi avant de faire les courses… Vous savez où il faut acheter son adaptateur pour ses prises électriques ? À la pharmacie bien sûr ! C’est là aussi que vous allez trouver des cacahuètes et des parapluies. Dans les vrais supermarchés, déjà c’est assez cher (la pizza la moins chère surgelée est à 7$ HT !) et souvent c’est vendu en gros pack de plusieurs kilos. Enfin, c’est une question d’habitude, des fois la logique est vraiment étrange !

L’interdiction d’acheter de l’alcool après 23h. Ça, c’est crissement d’la marde ! Même au dépanneur (l’équivalent de nos « Arabes du coin ») tu ne peux te procurer la moindre bière passé cette heure fatidique. Faut donc bien prévoir la quantité lors des soirées, et pas en déclencher à l’improviste !

Le « oui » à la place du « si ». Assez bizarrement, les québécois ne disent pas « si » comme nous, comme le montre la conversation que j’ai eue avec l’un d’entre eux :

« Yo ! Tu vas pas aux foufs finalement ce soir ?

– Ouais j’y vais !

– …mais vous dites jamais « si » vous autres ?

– Oui oui on dit « si » !

– … »

Les chips Lays sont dégueu ! La magnifique saveur « barbecue » de leur équivalent français est remplacée ici par le goût de leur sauce barbecue sucrée qui n’est vraiment pas top !

Voilà, j’oublie sûrement plein de choses, mais ça vous donne déjà un bon aperçu !

À la prochaine ! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s